thème 3 chapitre 2 : la pression artérielle : une grandeur régulée

Chapitre 2 : La pression artérielle : une grandeur régulée

 

Situation de départ : prise de pouls : que sent-on ?

La pression artérielle est la force que le sang exerce contre la paroi d’un vaisseau. Lorsqu’on prend le pouls en plaçant son doigt sur la face interne du poignet, on sent un gonflement de cette artère à chaque battement du cœur.

Cette onde pulsatile est en partie causée par le diamètre réduit des artérioles qui entourent la sortie du sang des artères. Lorsque le cœur se contracte, le sang entre dans les artères plus vite qu’il ne peut en sortir et les vaisseaux se dilatent sous la pression. La paroi élastique des artères revient en place pendant la diastole.

La pression maxi est dans l’aorte : 15 kPa et mini dans la veine cave : 0 kPa.

La pression artérielle (=tension) est fonction du débit cardiaque, de la résistance périphérique et de la gravitation (remarque : +3,6 kPa pour les artères qui montent au cerveau dans le cou ; chez la girafe : cou = 2,5 m soit une pression artérielle de + 25 kPa et chez les dinosaures au cou de 10 m : +101,3 kPa !!!)

1-      Mesure et valeurs de la PA

Activité 1 : livre hatier

TP1 : prise de tension

La tension artérielle est maintenue dans d’étroites limites autour d’une certaine valeur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×